La Promenade des Anglais

La Promenade des Anglais

La Promenade des Anglais

Parce que le 14 Juillet rassemble le peuple, fête nationale, liesse populaire,  c’est toujours avec impatience que tous attendent  les feux d’artifices dans toutes les villes de France.

La ville de Nice se préparait au même titre que les autres ce soir là,  des femmes, des enfants, des ados et des hommes se sont amassés sur la Promenade des Anglais pour profiter de cette douceur de vivre. C’est ainsi qu’ils ont perdu la vie, fauchés par un camion de 19 tonnes lancé à 90km/heure. Un carnage.

C’est compliqué de continuer le quotidien comme si de rien était.  Impossible pour moi de m’étaler sur des sujets légers tout de suite, sans un mot pour ces innocents. Le dégoût et l’incompréhension ont pris le dessus pour le moment.

Tous ces visages sur les réseaux sociaux me hantent, des petits bouts au sourire innocent, des adolescentes à l’âge d’essayer leur premier mascara, des apprentis modeux encore si jeunes, des mamans, des marraines, des fils, cousins, frères, pères, collègues… Une poupée abandonnée en photo au milieu de la rue… Des vies se sont éteintes sur la Promenade des Anglais.

la-promenade-des-anglais-blog-lady-urbainejpgPhoto source : Geographica.net

L’incompréhension

Difficile de ne pas s’identifier, de détourner ses pensées de ce drame  alors que nombreux sont ceux qui pleurent des êtres chers arrachés à la vie à un moment aussi inattendu. Nous évoluons sous le même ciel, et à cet instant des familles ont été décimées, nombreux ont le cœur détruit frappé par  le deuil.

ça aurait pu être nous, nos proches, une date, une destination…

Cette haine, cette cruauté sans bornes me soulèvent le cœur. Comment un être fait de chair et de sang en arrive à détruire ses semblables ainsi ? Même les bêtes sauvages ont le bon sens de ne tuer que par nécessité. Et on affirme que ce qui différencie l’homme de l’animal c’est la conscience… A méditer.

 La vie, plus fort que tout

Rendons hommage à tous ceux qui ne sont plus,  en appréciant chaque instant qui nous est donné.

Par égard pour toutes les personnes qui souffrent, ayons la décence d’apprécier notre vie à sa juste valeur.

Par considération envers tous ceux qui malgré leurs difficultés sont heureux de vivre, ayons la convenance d’être également heureux.

Par respect envers toutes les personnes qui n’ont pas eu la chance d’être à notre place, ayons la correction de faire naître en nous un sentiment de gratitude et de reconnaissance.
Benoît Saint Girons “L’Alchimie du succès”

Parce que la vie est éphémère, continuons de vivre pour honorer ceux qui ont perdu la leur.

La mort rend tout d’un intérêt énorme, donne sa valeur à tout, ajoute une dimension à tout.
Julien Green “Journal”

drapeau-nice-blog-lady-urbaine.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Yannie

Hello vous, je vous invite à papoter avec moi le temps d'une pause. Lady Urbaine est un blog avec un concentré de bazar féminin mais pas que... Je vous embarque aussi dans la ville de Tours. Tout ceci ressemble à un sac à main où on emporte toute sa maison, plus on fouille plus y en a. Bienvenue à tous, à tout de suite

Cet article a 7 commentaires

  1. Bel hommage, j’aurais pas dis mieux, c’est un sujet qui me touche beaucoup mais on sait rarement s’exprimer dessus et toi tu as réussi.

    1. Merci Creat’moon, quelques mots écrits presque d’un seul jet. Pour nous tous. 😉

  2. Bel hommage aux victimes.
    Krishnamurti disait un truc du genre: “En voyant clairement le mal, vous saurez immédiatement ce qu’est le bien.”

    1. Merci Pote, Et si une goutte de la sagesse de Krishnamurti pouvait se déverser sur le monde…

      1. Mais c’est déjà le cas ^^. La souffrance que nous ressentons durant de tels événements est la manifestation de cette sagesse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu