J’ai testé un stage de Salsa et Bachata pour débutant

resto-latino-papaye-et-chocolat-tours

J’ai découvert la salsa et la bachata au cours d’une soirée avec des amis étudiants ici à Tours, ça a été une belle découverte. J’ai tout de suite accroché! La sensualité qui se dégageait des danseuses à chaque pas, et les déhanchements qui exacerbaient la féminité étaient juste incroyables. Ces danses sont une ode à la féminité bien que ça se danse en couple.

A l’époque,  je cherchais une activité qui soit assez physique sans être trop brutale, j’ai certes pensé à la danse mais je ne savais pas trop quoi choisir. Cette soirée a été le déclic.

Le souci,  les pas et combinaisons sont nombreux, les lieux pour les cours assez éloignés, mon planning limité et je n’ai pas de copines assez passionnées pour m’accompagner dans cette aventure.

Que d’obstacles mais aussi que d’excuses pourries pour ne rien faire. Il faut dire les choses comme elles sont, sortir de sa zone de confort reste le plus grand défi de l’homme…

J’ai mis de côté cette activité le temps de retrouver l’envie, jusqu’au jour où une soirée se  présente littéralement en bas de chez moi.

La musique nous entraîne dans un autre univers, les déhanchements sensuels et les pieds des danseurs sont hypnotisants ! Mais je ne m’y retrouve pas, j’ai tout oublié! J’ai fait tapisserie en somme.

Je fouille sur notre ami commun fesses de bouc et j’ai trouvé un stage de bachata et salsa pour débutant à 10 minutes de chez moi le surlendemain.

stage-salsa-bachata-debutant-blog-lady-urbaine

 

Allez, let’s go les amis, prenons notre courage à deux mains et nos pieds dans nos minis talons. Ce soir j’y vais accompagner de ma tante, déjà c’est plus sympa.

Le lieu, un resto  avec une grande piste  de danse en parquet au beau milieu de la salle. En poussant la porte de Papaye et Chocolat, nous voyageons déjà.

resto-latino-papaye-et-chocolat-tours

Les cours commencent avant l’heure de l’ouverture au public, c’est moins intimidant.

Sur place, les participants sont déjà en place, nous sommes une vingtaine. Nous avons droit  à un accueil souriant, et le temps de régler les séances et de poser nos manteaux, on rejoint le groupe.

Notre prof de ce soir s’appelle Axel, il est accompagné d’une ravissante salsera pour la séance. Ils sont de l’association BMC.

associaton-bmc-tours

On commence par le cours de bachata.

Mise en place,

Les hommes d’un côté, les femmes en face, le couple de profs au milieu. Axel nous demande si nous avons quelques notions de bachata. Clairement au bout de plusieurs mois de non pratique, je préfère dire non et je vois que plusieurs personnes sont dans la même situation.

Chose amusante, la bachata est assez différente de la salsa. Comment ça se fait que je ne l’avais pas remarqué avant?

Notre chance, Axel reprend toutes les bases. Chaque mouvement est expliqué, les pas comptés et ensemble nous répétons et recommençons jusqu’à ce que ça devienne fluide.

En résumé, voilà ce qu’on pourrait produire une fois qu’on aura bien appliqué nos premiers cours de Bachata, ici ce sont nos profs en pleine démo;

On enchaîne avec la salsa

La 2 ème heure de cours est consacrée à la salsa, les pas sont plus nombreux, et le rythme plus soutenu. Il faut redoublé d’effort et de concentration aussi.

Je sue carrément, ce n’est plus  la petite transpiration qui donne une peau légèrement glowy un brin sexy, là je parle bien de grosses gouttes comme en salle de fitness mes amis!

Les jambes sont bien sollicitées, musculation garantie! et le cœur en mode cardio.

Bizarrement, les filles super pros font les mêmes choses voire rajoutent des combinaisons de pas supplémentaires, il n’y a pas une trace de sueur sur leurs visages. Elles, elles sont au-dessus de toutes ces évacuations de fluides corporelles intempestives. Elles sont fraîches et virevoltent telles des anges de la sensualité sur la piste.

J’arrête d’essayer de comprendre le pourquoi du comment. J’évite de trop compter mes pas et de regarder le plancher parce que ça fausse tout le boulot. Le plancher ne va pas s’en aller, inutile de le fixer, et lorsqu’on danse on vit des émotions, dixit Axel.

Les images nous donnent une idée plus précises de tout ça, c’est reparti, voici les profs avec les pas de Salsa,

Ce que je pense de ce stage de Salsa et Bachata

Ce stage est parfaitement adapté au besoin des novices que nous sommes. La cadence a été impeccable, on a appris et acquis les pas. On les a mis en pratique sur des sons envoûtants.

Ces danses sont l’essence même de la sensualité, je ne suis pas encore au point mais je vais m’y atteler. Il va falloir beaucoup travailler aussi, faut pas se leurrer.

J’ai une préférence pour la bachata que je trouve plus accessible et plus douce. Mais les deux danses se combinent et se pratiquent toujours ensemble.

Il s’agit d’une véritable activité physique, on transpire beaucoup, ça demande une bonne concentration.

Les habitués ont beau dire qu’il faut se détendre parce que ce qu’on est là pour s’amuser et pour danser mais croyez-moi, l’ambiance était studieuse.

Notre prof a de l’humour et c’est un bon pédagogue, ce qui je pense a facilité l’assimilation rapide des mouvements. ça mérite d’être souligné.

L’idée des stages me séduit car je viendrai en fonction de mes attentes et seulement quand je pourrai. Je me sens libre de mes choix, -c’est mon côté phobique de l’engagement qui s’exprime.-

Mais faire partie de l’association présente des avantages certains.

Voici donc une activité à pratiquer seule si on le désire, les cours sont faits pour que chacun y trouve sa place sans souci, on change de partenaire tout au long de la leçon, tout le monde dansera avec quelqu’un d’une manière ou d’une autre.

 Et pour les duos fusionnels, ce sont des moments formidables si monsieur accepte de se lancer.

C’est aussi un bon moyen pour reprendre une activité physique et pour briller dans les prochaines soirées.

Bref, il suffit de venir et de bouger son body sans trop réfléchir. Il faut se lancer, apprécier, et vivre des émotions dans les mouvements. Pour la dernière phrase, je n’ai pas tout compris encore, je suis encore au stade du 1,2,3,4… 5,6,7,8…

Tout ce que je voulais vous dire, c’est laissez-vous séduire, au placard la timidité! Au début, on se sent tout rigide puisqu’on découvre mais en se laissant gagner par le son et l’émotion, ça prend forme assez rapidement. Et c’est une débutante qui vous dit ça 😘

Une petite dernière pour vous montrer pourquoi j’ai craqué pour la Bachata,

XOXO

8 Replies to “J’ai testé un stage de Salsa et Bachata pour débutant”

  1. C’est trop beau comme danse la bachata ! 💜
    J’ai la chance d’avoir un amoureux qui la danse super bien et d’avoir pu monter sur scène avec lui une fois pour une représentation, c’était un moment vraiment magique !

    Est ce que tu as pu refaire des stages depuis ??!

    Sabine

    1. Oui j’adore! Je t envie d’avoir un chéri qui partage la même passion que toi, vous devez avoir un bon niveau tous les deux💖
      J’ai refait d’autres stages pour débutants pour bien assimiler et ce printemps je me lance enfin au niveau supérieur. Suis pas encore à l’aise en free style mais ça avance😉 Merci pour ton passage et ton commentaire Sabine, je vais voir ta page HC et ton blog après 😄

  2. Je trouve ça tellement sensuel les danses latines ! J’adore , et Anthony m’a accompagné à un cours aussi l’an dernier pendant la fête de la musique . En tout cas , ton article donne envie !

    Anthony & Noémie, blogueurs facétieux et curieux sur notrecarnetdaventures.com
    En ce moment, sur le blog, on découvre un château à l’aide d’une tablette tactile !

    1. C’est vrai, les danses latines conjuguent la sensualité dans chaque mouvement. C’est toujours de beaux moments à vivre, en plus vous êtes déjà deux☉

  3. Je trouve ça trop beau ça a du être une superbe expérience!
    J’adorerais tester aussi 🙂
    Bisous ma belle

    Safia – My trendy lifestyle

    1. Oh que oui c’est tout aussi beau à regarder qu’à pratiquer💗 je sais qu’il existe de plus en plus de stage similaires un peu partout, il faut essayer. (Attention tu risques de devenir accro😉) Bisous à toi

  4. Ca donne clairement envie, quand j’aurais mon permis je pourrais sortir plus souvent la nuit et pourquoi pas participer à ce genre d’activité.

    1. Au vu de la distance à parcourir en pleine nuit, il vaut mieux conduire en effet. Mais tu sais qu’on pourra y aller ensemble si ça te tente. Bisous ma jolie

Laisser un commentaire