Vous faites une visite éclair à Tours centre, quoi faire en 3h?

pain-thé-jus-dorange-confitures-salon-de-thé-hansel&gretel-blog-ladyurbaine

Après des semaines à cogiter sur le futur, le blog reprend du service, festoyons dignement en parlant « mangeailles » et « promenade à Tours. »

En fait, en démarrant cet article, je pensais à mon frère qui est souvent en déplacement pro et parfois pour tuer le temps on discute des heures au téléphone. Le temps peut sembler interminable lorsqu’on est de passage pour quelques heures dans un endroit qu’on ne connait pas bien.

En même temps, une après-midi est trop courte pour visiter une ville de fond en comble alors je vous propose de l’efficacité.

Ce petit parcours a été testé et approuvé par des gourmands (grand biboun mon fils et moi-même) vous pouvez nous suivre les yeux fermés.

D’abord réglons l’histoire du ventre qui crie famine, mangeons bien et ensuite allons faire une petite balade avant de reprendre la route. Je vous invite à essayer une adresse gourmande, Hansel&Gretel, un salon de thé confiserie à l’ambiance cocooning. Oui, si on a très faim, on se rend dans un salon de thé, viendez, on y mange très bien!

Chez Hansel et Gretel, on a la possibilité de se goinfrer manger un brunch à toute heure de la journée, j’adore!

Leur carte est fournie, vous pourrez déguster une tarte salée avec une salade, des crêpes parfumées et goûteuses, des madeleines, des cakes… il y a beaucoup de choix. Faîtes en fonction de votre gourmandise, tout y est délicieux.

Venez juste avec une grosse faim parce que c’est copieux.

bacon-thé-croque-fromage-fruits-confitures-hensel&gretel

confitures-jusdorange-the-fruits-hensel&gretel-blog-ladyurbaine

L’accueil y est super agréable, le salon joli comme un écrin. On se sent comme chez soi en mieux! Une fois installés, on nous apporte les cartes et le tableau des douceurs du jour. Le plus dur c’est de choisir.

carte-salon-de-the-hensel&gretel-tours

 

deco-hensel&gretel-tours

 

Le quartier est un lieu touristique privilégié et très cosmopolite. On croise beaucoup de touristes dans le salon, la langue de Shakespeare raisonne en fond sonore. Les oreilles voyagent généreusement sans quitter la table.

deco-salon-de-thé-hansel&gretel-tours

Le salon de thé a déménagé de quelques numéros mais resté dans la même rue, il a bénéficié d’un relooking (très joli) si j’ai bien compris. Je n’ai pas connu l’ancien local mais cette nouvelle adresse est tout aussi accessible.

En transport en commun, s’arrêter à l’arrêt voltaire, traverser la place Foire le Roi, on peut aussi s’y garer (payant) et c’est juste à gauche. Un autre repère, la cathédrale St-Gatien et chercher la rue Colbert. (Il faut penser à réserver le dimanche).

♥ Le salon de thé et Confiserie Hansel&Gretel
est ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h
74, rue Colbert
37000 Tours
02 47 05 58 65

Ils ont leur site internet, allez-y pour en savoir davantage.

Après ce bon repas, une petite balade s’impose. Au plus près, faisons un tour au bord de la Loire.

Allez, on traverse la rue en admirant l’architecture de la bibliothèque municipale et la statue dorée de la belle fontaine, monument américain de Tours.

tours

Voilà, voilà, on passe devant…

fontaine-américains-tours

 

Voici ce qu’on voit en hauteur,  le paysage arboré et  verdoyant tranche avec le centre ville et c’est un repos pour les yeux.

bord-de-la-Loire-tours

A l’approche de l’été, la guinguette de Tours prend ses quartiers ici, les mini concerts, les soirées dansantes, l’apéro à la bonne franquette animeront cet endroit. Je vous en parle bientôt.

 

la-Loire-Tours

 

la-guinguette-bord-de-la-Loire

On peut aussi se contenter de ne rien faire un moment (c’est une activité en soi), la Fac des Tanneurs se trouve juste en haut, beaucoup d’étudiants viennent se poser ici.

 En regardant les clapotis, je me souviens d’une visite guidée avec la classe de mon fils où on nous a présenté  « l’eau à Tours », ce que j’ai retenu dans les grandes lignes c’est que ce fleuve si paisible aujourd’hui était un lieu très animé au moyen-âge.

Sur les bords, les femmes et les enfants y puisaient l’eau pour la maison, un peu plus haut il y avait apparemment des latrines publiques (c’est compliqué) et plus bas, des artisans s’approvisionnaient et rejetaient leur eau usée ici même (je vous laisse imaginer l’ambiance). D’ailleurs, des tanneurs exerçaient dans le quartier d’où le nom de la Fac au-dessus.

Cette promiscuité était tout de même tendue mais toujours est-il que la Loire était considérée comme l’eau la plus propre à la consommation en ces temps là et c’était un privilège d’y accéder.

En vous racontant ça, mes pensées glissent vers le premier film « les visiteurs » et je repense aux personnages emblématiques de Jacouille, de messire Godefroy de Montmirail et de sa fameuse devise tonitruante « Que je trépasse si je faiblis! » Je les ai adorés mais j’ai surtout été touchée par la dure condition de vie du petit peuple représenté par Jacouille.

 Enfin bref, je vous entraîne dans mes divagations lointaines avec des films que les « – de 20 ans ne doivent pas connaître ».

Et puis ça y est, on a bien mangé et on a fait notre balade digestive, on est prêt à reprendre la route et le train-train quotidien 😉

C’est reparti!

♥ Belle journée à vous

4 Commentaires

  1. Bravo tes jolies photos! Ça me donnerait presque envie d’aller faire mon tour à Tours 😜😊
    En tout cas, contente que l’amoureux et toi ayez passé de super vacances ! 😘💚

    1. Merci 😉Tours est une jolie ville, il y a toujours quelque chose à découvrir même quand on a l’impression d’avoir fait le tour😊

  2. Hello, merci pour cet article 🙂 habitant tours centre, je ne me suis jamais rendue là bas… une occasion d’y aller du coup !

    1. Hello Charlotte, c’est toujours un plaisir de partager 😉
      C’est vrai qu’on a le réflexe de chercher loin les bonnes adresses qui parfois se trouvent à côté de chez nous😉surtout n’hésite pas à y aller👍

Laisser un commentaire